From the Very Start: Helmer Reddick, Fire Fighters and Muscular Dystrophy Canada

La version française suit.

Helmer ReddickThe Edwardsburgh/Cardinal Fire Department Station #1, in the Leeds and Grenville county of south-eastern Ontario,  was formed in October of 1951. About 25 of the township’s 400 residents joined up to be Fire Fighters, Helmer Reddick was one of those 25. Helmer recalls some of his first colleagues’ day jobs:  an Ottawa Roughrider, electrician, plumber and a politician. Now retired, and 90 years-old, Helmer still gives his time to help with administrative duties and to organize the Department’s Fill the Boot campaigns for Muscular Dystrophy Canada.

The Edwardsburgh/Cardinal Fire Department Station #1 has been fundraising for Muscular Dystrophy Canada since our first year in 1954-1955 to, “help out a good cause,” and, “it’s paid off with all of the progress in research.” One of the challenges Helmer found over the first few years was that people did not know where the money was going. This has changed for the better with improved communication and more awareness, especially through the Jerry Lewis Labour Day Telethon.

Though Helmer retired in 1988, he still found that he had the desire to help out around the Fire Department and with the fundraising for Muscular Dystrophy Canada. Over the years he has found some good tricks to make sure the Fill the Boot Drive goes off without a hitch – one involves getting your granddaughters to sort coins, and the other is to make sure you get the strongest Fire Fighters to hold the boots because they can get heavy:

“One time I had collected in a picnic basket. I went to lift up the basket, and the thing weighed so much that the handles broke off! I had to pick up the coins, get them sorted and rolled, and took them to the bank in a wheelbarrow,” Helmer remembers.

It takes about a week to prepare for a Fill the Boot campaign, the most prominent being during the parade at the Spencerville Fair which draws about 25,000 people now, and has been an annual event since 1855. Some of Helmer’s tactics for donations include going on air at the local radio station, show off the Fire Fighter equipment, and decorating the Department’s first fire truck for the parade. Six Fire Fighters walk on either side of the truck and gather donations. After the boots are full, the money is counted over a span of about four to five hours (with some breaks in between.) Once all the money is rolled and delivered, Helmer sets up a thank you dinner for all the Fire Fighters who volunteered – a nice BBQ feast!

Though both fire fighting and Muscular Dystrophy Canada have both changed over the past 60 years, the partnership between the organization and Canadian Fire Fighters remains strong. The Edwardsburgh/Cardinal Fire Department Station #1 has raised $91,980 to date and has worked 60 years with us to help make muscles move!

Thank you Helmer for sticking with us for 60 years!

 __________________

Une collaboration de la première heure : le pompier Helmer Reddick et Dystrophie musculaire Canada

La caserne no 1 du Service d’incendie d’Edwardsburgh/Cardinal, dans le comté de LeedsHelmer Reddick et Grenville du sud-est de l’Ontario, a été formée en octobre 1951. Quelque 25 des 400 résidants de la municipalité se sont alors joints aux pompiers. Helmer Reddick était l’un de ceux là. Il se souvient du travail régulier de certains de ses premiers collègues : un joueur des Rough Riders d’Ottawa, un électricien, un plombier et un politicien. Aujourd’hui âgé de 90 ans, Helmer a pris sa retraite, mais continue de donner son temps pour aider aux tâches administratives et organiser les barrages routiers de ce service d’incendie pour Dystrophie musculaire Canada.

La caserne no 1 du Service d’incendie d’Edwardsburgh/Cardinal recueille des fonds pour Dystrophie musculaire Canada depuis la fondation de notre organisme en 1954-1955, « question d’appuyer une bonne cause et d’aider à faire avancer la recherche », de dire Helmer. L’un des problèmes qu’il rencontrait au cours des premières années, c’est que les gens ne savaient pas où allait l’argent. Depuis, cette situation a changé pour le mieux grâce à de meilleures communications et une plus grande sensibilisation, et plus particulièrement avec le Téléthon Jerry Lewis qui se tient le week-end de la fête du Travail.

Bien qu’Helmer ait pris sa retraite en 1988, il voulait encore donner un coup de main à son service d’incendie et continuer à aider à la collecte de fonds pour Dystrophie musculaire Canada. Au fil des ans, il a trouvé quelques bons trucs pour faire en sorte que les barrages routiers se déroulent sans problèmes, par exemple demander à ses petites-filles de trier la monnaie ou s’assurer de recruter les pompiers les plus forts pour tendre leurs bottes, parce qu’avec tous ces dons, celles-ci peuvent devenir très lourdes.

« Une fois, j’ai ramassé les dons dans un panier à pique-nique. Quand j’ai voulu le soulever, il était si lourd que la poignée s’est cassée! J’ai été obligé de ramasser les pièces de monnaie, de les trier, de les rouler et de les amener à la banque en brouette », se rappelle-t-il.

Il faut une semaine environ pour préparer un barrage routier. Le plus important est celui qui se tient à l’occasion du défilé dela foire de Spencerville, un événement qui a lieu chaque année depuis 1885 et qui attire aujourd’hui quelque 25 000 personnes. Helmer utilise toutes sortes de moyens pour recueillir des dons, comme passer sur les ondes de la station de radio locale, inviter le public à voir l’équipement d’incendie et décorer le premier camion d’incendie du Service pour le défilé. De chaque côté, six pompiers défilent et recueillent les dons. Une fois que leurs bottes sont pleines, il faut environ quatre à cinq heures pour compter l’argent, en prenant quand même quelques pauses. Une fois que tout l’argent est roulé et livré à la banque, Helmer convie tous les pompiers à un grand festin BBQ pour les remercier d’avoir participé au barrage routier!

Tant les pompiers que Dystrophie musculaire Canada ont bien changé au cours des 60 dernières années. Mais le partenariat entre l’organisme et les pompiers canadiens demeure toujours aussi fort. À ce jour, la caserne no 1 du Service d’incendie d’Edwardsburgh/Cardinal a recueilli 91 980 $, une collaboration à notre action musclée qui dure depuis 60 ans!

Merci Helmer d’être resté à nos côtés pendant toutes ces années!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s